24 janvier 2007

 

 

 

 

 

                                                                                                    

Vous m’expliquez, SVP ?                                                         

Lyna Comaty

 

Je ne reconnais aucun argument constructif dans votre démarche polluée de contradictions et d’accusations sans fondements.

Ce matin, en descendant au travail en bonne citoyenne, espérant redoubler d’efforts et tripler ma productivité quotidienne, je m’arrête devant une vue captivante de Beyrouth que j’ai l’habitude d’admirer tous les jours du haut de la montagne. Que ne fut mon indignation et mon sentiment de dégoût lorsque je vis cette couche charbonneuse planer sur ma ville. Voici donc votre apport à Beyrouth. Des colonnes de fumée cancérigènes, des discordes, et une prise du peuple en otage.

Rien, RIEN ne justifie une telle démarche, rien ne justifie une pollution pareille de la ville, rien ne justifie une pollution pareille de la vie des citoyens. Rien ne justifie l’arrêt de la vie, car nous voulons vivre. Rien ne justifie l’arrêt du travail, car le pays ne carbure plus qu’au jour le jour, et ne peux pas tenir un jour de grève.

 

La grève se tient. Les routes sont bloquées. Les discordes débutent.

Des discordes centrées dans les zones chrétiennes, qui réveillent les souvenirs attisés des années 89-90. A quoi bon, Michel. Que viens-tu faire si ce n’est refaire vivre l’histoire. Toi aussi, Samir. Perché au très haut de ta montagne, tu ajoute quelques gouttes au vase qui bientôt débordera, à nouveau…

C’est à se tenir debout en jouant le jeu de la corde. Un tel la tire vers lui et l’autre la pousse fort vers l’autre bout. Ou bien pile ou face. Pile ; tu gagnes, face ; il gagne. Quitte à lui jeter la pièce sur la gueule.

 

C’est irresponsable. C’est délaissant. C’est risqué. C’est brut et absurde. C’est surtout manipulateur.

L’opposition n’a plus rien à redire, à part foutre le bordel et plagier les campagnes publicitaires en rajoutant « je veux vivre sans dettes » ou « je veux vivre en sécurité et dans la dignité ». Que l’on m’explique la sécurité et la dignité dans leurs démarches. Que l’on m’explique d’où vient l’accumulation de la dette, que l’on me dise si la fumée qui plane sur la ville et les merdes qu’elle entraîne ne produiront pas une nouvelle faille financière dans notre programme environnemental, que l’on m’explique les causes de cette montée d’anarchisme mal placé de la part du peuple opposant. Que l’on m’explique surtout ce qu’ils veulent à part bloquer toute tentative de libéralisation et démocratisation de mon pays. Que l’on m’explique, notamment, le rôle de l’armée durant une journée comme celle d’aujourd’hui (se prennent-ils pour une FINUL-BIS-BIS?)

Que l’on m’explique plein de choses, parce que moi je n’y comprends plus rien.

lcomaty@gmail.com

 

Vos Commentaires