26 Juillet 2006

 

 

 

 

 

Lettre d’un lecteur :

« Je m'étonne de la présence régulière d'auteurs dont l’esprit est aux antipodes du libéralisme dont vous vous réclamez »

 

Madame, Monsieur,

Comme d'autres depuis près de deux ans, j'ai vu dans votre site une contribution à la formation d'une pensée arabe moderniste, rationnelle et laïque, ne serait-ce que sur le plan politique.

 

Et bien que je l'apprécie globalement, je n'en relève pas moins régulièrement des signes montrant une certaine absence d'une ligne conductrice claire, du moins dans le sens où j'ai placé mes espoirs.

 

Ainsi, une bonne partie des articles ressemblent plus à des "blog" où dominent «l’orale », le réactionnel et l’instantané, qu'à des analyses et des réflexions solidement fondées sur une connaissance du réel (chiffres, etc.). Or, il s'agit là du premier défaut de la pensée arabe contemporaine : l'ignorance de la réalité au profit d'une représentation, par trop, subjective.

 

D'autre part, je m'étonne de la présence régulière d'auteurs dont l’esprit est aux antipodes du libéralisme dont vous vous réclamez ! Leur pensée est représentative d’un néo-MLNisme (Mouvement de la Libération Nationale arabe) répandu chez la plupart des opposants arabes, syriens notamment. Sans remettre en cause les postulats du MLN, ni aucune idée "précieuse" des trois idéologies qui la composent (le nationalisme -baassiste, nassérien et dérivés-, le gauchisme communiste et tiers-mondiste, et l’islamisme), ils se réclament d’emblée « démocrates » et donnent, sans qu’ils n’aient prouvé quoi que ce soit en la matière, des leçon de morale et de droits de l’homme à toute la planète.

 

Bien sûr tout en restant foncièrement anti-occidentaux primaires. J’aurais été moins étonné de leur participation à votre site s’ils manquaient de tribunes pour s’exprimer. Mais ils en ont trop.. A l’opposé, d’autre plumes, absentes, mériteraient de prendre leur place.

 

Enfin, permettez-moi d’être particulièrement critique sur un point précis : le mélange entre le religieux et le politique. Qu’un homme, copte en l’occurrence, veuille défendre son église, son pape et ses croyances, est son droit le plus strict, et il a, je présume, des canaux pour le faire. Mais en quoi cela concerne votre site et ses lecteurs! Seriez-vous prêts demain à publier une critique d’un sunnite contre le chiisme ou inversement ? De même, j’ai été choqué par le commentaire – attaque , serait plus approprié- que vous avez formulé à propos de ce religieux saoudien qui a légitimé le recours à la magie.

 

Non seulement c’est une affaire strictement religieuse qui concerne les croyants et les théologiens, il s’agit en plus d’une des libertés fondamentales dont devrait jouir tout individu, à savoir la liberté de croyance, y compris dans la magie, dès lors qu’il ne m’impose pas la sienne ! Pour moi, il s’agit d’une approche doublement contraire aux principes laïques et démocratiques. 

 

J’espère que vous avez senti, derrière ces remarques, la sympathie que j’éprouve à l’égard de votre entreprise.

 

Bien cordialement

Bassam Chaghouri

Paris

 

 bchaghouri@libertysurf.fr

 

Vos Commentaires