24 janvier 2007

 

 

 

 

 

J’en ai marre…

Bélinda Ibrahim*

 

…J’en ai marre d’être Libanaise, marre d’être associée à la communauté chrétienne sur ma carte d’identité, marre d’accepter de vivre encore dans un pays régit par les lois de l’obscurantisme. Marre de me résigner à « vivoter pourvu qu’on me laisse tranquille », marre de me complaire dans l’incertitude de lendemains soumis à l’humeur paralysante des uns et des autres. Marre d’être à la merci des fauteurs de troubles, des fossoyeurs de vies, de toutes ces revendications d’appartenance qui n’ont, pour seigneur et maître, que l’attrait du pouvoir et la servitude à une idéologie venue d’ailleurs. Marre d’être citoyenne dans un pays qui n’a rien d’une nation, et qui n’en connaît ni les lois ni les valeurs. Marre d’être un banal morceau de puzzle exploité dans une mosaïque de communautés dont la cohérence n’est bâtie que sur la haine de l’autre. Marre de subir cette cacophonie audio-visuelle de slogans qui verse dans une schizophrénie pathétique. Marre que nos dirigeants n’aient pas encore appris la leçon ; marre que l’Histoire se prépare à se répéter et qu’on lui balise le terrain de nos propres mains. Marre pour le Liban, éternellement ballotté par les intérêts étrangers qui l’utilisent comme arène à leurs âpres combats ; marre que nous tombions dans chaque piège qui nous est tendu, marre d’être un peuple de marionnettes dont un cirque de province n’en voudrait pas. Marre de donner au monde l’image d’un quart monde. Marre que Paris III veuille encore se pencher sur un moribond pour lequel l’euthanasie reste le meilleur devenir possible. Marre de susciter paradoxalement la pitié et le dégoût d’être née Libanaise ; marre que le confessionnalisme aveugle et sauvage reste la seule valeur retenue.

Marre d’avoir cru un jour que le Liban pourrait enfin devenir un État de droit. Démocrate. Laïc. Indépendant. Libre.

Marre de faire partie de la majorité silencieuse et de continuer à me taire.

belinda@dm.net.lb

 

* Beyrouth

 

Vos Commentaires

 

"Samir Ibrahim F." <samirsr@cantv.net> 

Date: Wed, 14 Feb 2007 17:22:05 -0400

    Tres bien Belinda je te felicite. Tu dis la verite. L avenir du Liban depends des autres. D ailleurrs le Liban n a jamais pris ses decisions sans chercher l appui etranger de la Droite, de la Gauche, du Nord ou du Sud. jusqu a present je n ai pas eu le privilege de voir, de lire ou d entendre un seul leader libanais qui appui tous ses citoyens  sans penser au confessionalisme. Pour cela on sera toujours a la merci des evenements et de la geopolitique internationaux, seul sujets capables de decider notre destin.

 PS.Pardonne mes fautes orthogarphiques, je n ais pas les accents su mon computer et ca fait longtemps que je n ecris pas le francais 

 Samir Ibrahim

 

 

Dalila Benacer <dbenacer@2c2i.fr>

Wed, 24 Jan 2007 13:36:21 +0100

 

Détrompez vous, vous n'êtes pas silencieuse, bien au contraire.

En avoir marre comme vous le dites, c'est aussi avoir envie de vivre, et c'est ce qui vous tient.

Le pire serait d'être comme certain : "fataliste" et considérer que l'histoire se répète et que désormais chaque génération du Liban aura sa guerre.

DB